Sélectionner une page

Le fonctionnement de l’appareil cardiovasculaire

L’appareil cardiovasculaire a pour fonction le transport du sang, riche en oxygène et en nutriments, à travers tout le corps humain pour en alimenter les organes et les débarrasser de leurs déchets. Il se compose de trois grands types de vaisseaux sanguins qui forment un système clos, les artères, les veines et les capillaires. Ces trois types de vaisseaux sont composés d’un ensemble de 100 000 km de long à travers tout le corps. Une artère transporte le sang du cœur vers les organes. Les veines par contre le transportent des organes vers le cœur. L’artère est donc un vaisseau partant du cœur. La veine un vaisseau arrivant au cœur.
Tous les organes sont richement irrigués. C’est-à-dire qu’une multitude de petits vaisseaux sanguins les parcourt. Ce sont les capillaires. Celles-ci relient entre elles artères et veines dans les organes. C’est donc au niveau de ces vaisseaux très fins que les échanges se font entre le sang qui apporte nutriments et oxygène et les organes qui se débarrassent du dioxyde de carbone et des autres déchets. Plus un organe est actif plus l’apport de sang et les échanges sont importants. Ces échanges ne sont possibles que parce que le sang circule en permanence dans les vaisseaux en sens unique. Le sang est mis en mouvement par le cœur qui fonctionne comme une pompe. Ce moteur de la circulation sanguine est un muscle creux et cloisonné. À chaque contraction, il propulse du sang dans les artères.

Les maladies cardiovasculaires

Mais le cœur a lui aussi besoin d’être suffisamment approvisionné en oxygène et en nutriments nécessaires à son bon fonctionnement. Les artères coronaires qui le nourrissent peuvent subir des dommages liés principalement au cumul de graisse causé par le cholestérol. Cela finit par impacter le travail du cœur et causer des pathologies comme l’angine de poitrine ou l’infarctus du myocarde. Cette dernière décrit une crise cardiaque très violente. Le manque d’oxygène finit malheureusement par détruire une partie du muscle cardiaque, le cœur va cesser en partie de pomper le sang et les tissus cardiaques deviennent alors gorgés de liquide ce qui peut causer le décès.

Santé-cardiovasculaire-Nutrixeal

Les moyens de prévention contre les maladies du cœur

En effet, selon la Fédération Française de Cardiologie, environ 40 000 personnes subissent une crise cardiaque chaque année en France. Plus de 92 % de ces arrêts cardiaques sont fatals et le taux de survie à un arrêt cardiaque est au maximum de 8 %. Cela dit, il ne faut pas attendre qu’une crise cardiaque survienne, mais il est primordial de réfléchir aux moyens de prévention contre les causes de ces pathologies cardiovasculaires.
Pour Nutrixeal, le laboratoire spécialisé dans le développement et la fabrication de suppléments nutritionnels, les personnes qui mangent de manière équilibrée, riche en antioxydants et en oméga-3, ont moins de risque cardiovasculaire. Les fruits et les légumes sont une source principale de ces molécules. Il serait plus sain de privilégier dans son alimentation quotidienne les céréales, l’huile d’olive, les légumes en grande variété (tomates, poivrons, courgettes, aubergines, concombres, fèves, lentilles). À cela, s’ajoute une consommation modérée des fromages et de la viande rouges afin de réguler le taux de cholestérol, principale cause de l’athérosclérose.