Sélectionner une page

L’arthrose, également appelée ostéoarthrite, est l’affection articulaire chronique la plus courante. L’articulation est l’endroit où deux os se rejoignent. Les extrémités de ces os sont recouvertes d’un tissu protecteur appelé cartilage. Dans le cas de l’arthrose, ce cartilage se décompose, ce qui provoque un frottement des os de l’articulation entre eux. Cela peut provoquer des douleurs, des raideurs et d’autres symptômes dont nous vous parlerons dans quelques lignes.

Bien qu’elle puisse se produire chez les adultes de tout âge, l’arthrose se manifeste le plus souvent chez les personnes âgées. Cause principale d’invalidité, 65% des personnes âgées de plus de 65 ans (seniors) sont concernées par l’ostéoarthrite en France. Voici tout ce que vous devez savoir sur l’arthrose.

Les principales causes de l’arthrose

L’arthrose est causée par des lésions articulaires qui s’accumulent au fil du temps. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle l’âge est l’une des principales causes des lésions articulaires qui conduisent à l’ostéoarthrite. En d’autres termes, plus vous avancez en âge, plus vous avez de chances que vos articulations s’usent et se détériorent.

Parmi les autres causes de dommages articulaires, on peut citer les blessures antérieures, telles que la déchirure du cartilage, les articulations disloquées ou encore les blessures ligamentaires. Sans oublier les malformations articulaires, l’obésité et les mauvaises postures. Certains facteurs de risque, tels que les antécédents familiaux et le sexe, augmentent le risque d’arthrose.

Arthrose et cartilage

Le cartilage est un tissu dense et élastique, qu’on retrouve à la jonction de plusieurs pièces osseuses du squelette. Son rôle est de protéger les extrémités des os dans une articulation en amortissant les chocs lors de mouvement.

Lorsqu’il y a usure du cartilage, les surfaces des os deviennent plus rugueuses. Cela peut provoquer des douleurs dans l’articulation et une irritation des tissus environnants. Et parce qu’il ne contient pas de vaisseaux sanguins, un cartilage usé ne peut se rétablir. Lorsque le cartilage s’use complètement, la fonction d’amortissement qu’il fournit disparaît, ce qui permet le contact direct entre les os. Cela peut provoquer des douleurs intenses et d’autres symptômes associés à l’arthrose.

Les symptômes de l’arthrose

Il est important de savoir que l’arthrose peut toucher n’importe quelle articulation. Cependant, les zones du corps les plus fréquemment touchées sont :

  • les mains ;
  • le bout des doigts ;
  • les genoux ;
  • les hanches ;
  • la colonne vertébrale, généralement au niveau du cou ou du bas du dos.

Eu égard aux symptômes les plus courants de l’arthrose, citons notamment :

  • la douleur articulaire ;
  • la sensibilité de la zone touchée (gêne lors de l’appui sur la zone avec les doigts) ;
  • rigidité ;
  • inflammation.

A mesure que l’arthrose progresse, la douleur qui lui est associée peut devenir plus intense. Avec le temps, un gonflement de l’articulation et de la zone environnante peut également se produire. Reconnaître les premiers symptômes de l’arthrose peut vous aider à mieux gérer la maladie, d’où l’importance du diagnostic précoce.

Arthrose sévère : de quoi parle-t-on ?

L’arthrose est une affection progressive en cinq stades, de 0 à 4, le premier stade (0) représentant une articulation normale. Le quatrième stade représente une arthrose sévère. La bonne nouvelle est que la majorité des personnes atteintes d’arthrose ne progresseront pas jusqu’au stade 4. Souvent, leur état se stabilise bien avant d’atteindre ce palier.

Les personnes atteintes d’arthrose sévère présentent une perte importante ou complète de cartilage dans une ou plusieurs articulations. La friction des os qui en résulte peut provoquer des symptômes graves tels que :

Une augmentation du gonflement et de l’inflammation

La quantité de liquide synovial dans l’articulation peut augmenter. Normalement, ce liquide contribue à réduire la friction lors des mouvements. Cependant, en plus grande quantité, il peut provoquer un gonflement des articulations. Des fragments de cartilage brisé peuvent également flotter dans le liquide synovial, ce qui augmente la douleur et le gonflement.

Augmentation de la douleur

La douleur peut être ressentie pendant les activités, mais aussi au repos. Par ailleurs, vous pouvez ressentir une augmentation du niveau de douleur au cours de la journée, ou un gonflement plus important de vos articulations si vous les avez beaucoup sollicitées au cours de la journée.

Restriction des mouvements

Les cas d’arthrose sévère se traduisent par des difficultés à effectuer des mouvements réguliers, en raison d’une raideur ou de la douleur des articulations. Il devient alors plus difficile de profiter des activités régulières, ce qui est assez handicapant au quotidien.

Instabilité des articulations

Vos articulations peuvent devenir moins stables. Par exemple, si vous souffrez d’arthrose grave des genoux, vous pouvez être victime d’un blocage (absence soudaine de mouvement). Vous pouvez également être victime d’un flambage (lorsque votre genou se dégonfle), ce qui peut entraîner des chutes et des blessures.

Autres symptômes

L’usure continue d’une articulation peut entraîner une faiblesse musculaire, des éperons osseux et une déformation de l’articulation. Notez enfin que les lésions articulaires causées par une arthrose sévère ne sont pas réversibles, mais un traitement peut aider à réduire les symptômes.

Traitement de l’ostéoarthrite

Le traitement de l’arthrose est centré sur la gestion des symptômes. Le type de traitement qui vous aidera le plus sera largement déterminé par la gravité de vos symptômes et leur localisation. Souvent, un changement de mode de vie, des médicaments et des compléments alimentaires efficaces suffiront à vous soulager de la douleur, de la raideur et des gonflements. Ces pratiques peuvent vous aider à soulager vos symptômes et à améliorer votre qualité de vie :

Exercice

L’activité physique renforce les muscles autour de vos articulations et peut aider à soulager la raideur. Essayez de faire au moins 20 à 30 minutes de mouvement physique, au moins un jour sur deux. Choisissez des activités douces et à faible impact, telles que la marche ou la natation. Le tai-chi et le yoga peuvent également améliorer la souplesse des articulations et aider à gérer la douleur.

Perte de poids

La surcharge pondérale peut exercer une pression sur les articulations et provoquer des douleurs. L’élimination des kilos superflus permet de soulager cette pression et de réduire la douleur. Un poids sain peut également réduire le risque d’autres problèmes de santé, tels que le diabète et les maladies cardiaques.

Dormir suffisamment

Le repos de vos muscles peut réduire le gonflement et l’inflammation. Dormir suffisamment la nuit peut également vous aider à mieux gérer la douleur.

Thérapie par la chaleur et le froid

Vous pouvez expérimenter la thérapie par la chaleur ou le froid pour soulager les douleurs et les raideurs musculaires. Appliquez une compresse froide ou chaude sur les articulations douloureuses pendant 15 à 20 minutes plusieurs fois par jour.

Compléments alimentaires et traitements naturels de l’arthrose

Vous l’aurez compris, les traitements traditionnels de l’arthrose ne modifient pas la progression de la maladie. Comme la dégradation du cartilage est un élément important de l’arthrose, les chercheurs ont concentré leurs efforts sur la recherche d’agents permettant de prévenir cette dégradation. La glucosamine et les sulfates de chondroïtine sont deux compléments alimentaires actuellement à l’étude pour déterminer leur utilité dans le traitement de l’arthrose.

Le sulfate de glucosamine et le sulfate de chondroïtine sont des composants du cartilage normal. Ces compléments nutritionnels sont disponibles en pharmacie et dans les magasins d’aliments naturels sans ordonnance. Ils sont les éléments constitutifs des protéoglycanes et semblent stimuler les chondrocytes à fabriquer du nouveau collagène et des protéoglycanes. Ces compléments sont bien tolérés et sûrs.

Comme ces compléments stimulent la production de nouveaux composants du cartilage, on pense qu’ils pourraient aider l’organisme à réparer le cartilage endommagé par l’arthrose. Toutefois, une grande partie de la recherche sur le sulfate de glucosamine et le sulfate de chondroïtine a été effectuée in vitro (dans des tubes à essai en dehors du corps) et sur des animaux. A ce jour, il n’y a pas eu de preuve convaincante chez l’homme que les sulfates de glucosamine et de chondroïtine peuvent aider à reconstruire le cartilage ou à prévenir les dommages causés au cartilage.

Mais bien qu’il ne soit pas prouvé que les sulfates de glucosamine et de chondroïtine reconstruisent le cartilage, certaines études montrent que ces composés peuvent réduire la douleur due à l’arthrose, généralement dans les semaines ou les mois qui suivent le début du traitement. Notons qu’un nombre croissant de patients souffrant d’arthrose essaient la glucosamine et les sulfates de chondroïtine.

Les dernières avancées de la science au sujet de l’arthrose

Les personnes souffrant d’arthrose ont des options de traitement limitées : analgésiques ou chirurgie de remplacement des articulations. Aujourd’hui, les chercheurs de Salk Institute à San Diego en Californie ont découvert qu’une puissante combinaison de deux médicaments expérimentaux permet d’inverser les signes cellulaires et moléculaires de l’arthrose chez les rats ainsi que dans des cellules de cartilage humaines isolées. Leurs résultats ont été publiés dans la revue Protein & Cell le 16 janvier 2020.

L’équipe de recherche prévoit de poursuivre le développement du traitement, notamment en cherchant à savoir si les molécules solubles des protéines αKLOTHO et TGFβR2 peuvent être prises directement, plutôt qu’administrées par le biais de particules virales. Ils étudieront également si la combinaison de médicaments peut prévenir le développement de l’arthrose avant l’apparition des symptômes.